Courir l’hiver

Par Justine Chevrier Lord

Jogger l’hiver peut sembler impressionnant et peut même en décourager quelques-uns. Avec quelques astuces et de bons conseils, c’est tout à fait possible et même plaisant! Chaque année, les membres du club se partagent leurs astuces et leurs produits favoris pour améliorer leur confort en hiver. En cette année toute spéciale de pandémie et de confinement, nous avons décidé de partager quelques bonnes pratiques.

Changer ses habitudes

  • Adapter votre parcours : en cas de pépin ou de changement météorologique soudain, mieux vaut être près de la maison. Il est parfois préférable de courir en boucle près de chez soi que de faire de longs kilomètres. Si dame nature décide de se fâcher, le retour au chaud sera plus rapide!
  • Ralentir : l’adhérence dans la neige et sur la glace ne sera pas la même, votre propulsion sera affectée et votre pace (vitesse) ralentira; c’est normal. Adaptez votre vitesse et n’ayez pas les mêmes standards au chrono!
  • S’arrêter moins souvent : la petite sueur au fond de votre manteau de course refroidit rapidement; limitez vos arrêts pour conserver votre température corporelle et améliorer votre confort.

Chaussures de course

Connaissez-vous LA meilleure astuce pour choisir vos souliers de course à pied? Vous faire conseiller! Eh oui, chaque coureur a son style, ses préférences, ses particularités et son propre budget. Les boutiques spécialisées ont souvent de très bons conseillers pour vous aider. Assurez-vous de tenir compte de vos distances, votre habileté, votre résistance au froid et des surfaces sur lesquelles vous courrez habituellement.

Comment s’habiller ?

Multipliez les couches de chandails vous permettra de bien vous isoler du froid. La première couche doit évacuer l’humidité produite par votre corps, et la dernière couche doit couper le vent en plus de respirer.

On apprécie particulièrement la laine mérinos et les tissus de fibres synthétiques.

Les accessoires

Nos coups de cœur :

  • Les gants qui se transforment en mitaine grâce à leur capuche.
  • Le foulard de type « Buff » mince et long couvre votre cou, mais aussi, au besoin, vos oreilles et même votre tête si le vent se lève.
  • N’oubliez pas vos lunettes soleil; parfois les rayons surprennent en réfléchissant sur la neige.

Soyez visible !

Sans surprise : le soleil se couche tôt en hiver au Québec… Le nombre d’heures que vous passez à la noirceur augmente. Soyez prudent et soyez visible.

Bandes réfléchissantes, lampe frontale, lumières clignotantes…
Tout pour que les automobilistes vous remarquent!

Mais surtout… Ayez du plaisir !

Et si vous ne savez plus comment ou êtes désespéré de la température ou du confinement, les Chickens continuent l’entraînement en virtuel. Un coach et des partenaires à votre oreille : c’est motivant! #POKPOKtri